Ce qu’est l’âme pour moi

illustration partages post ame


Lorsque je parle d’âme je parle de ce que je ressens comme étant mon essence, mon être profond, mon être véritable, l’état d’être qui fait que je me sens bien.

Il m’a fallu un certain temps d’exploration de moi-même pour identifier ce qu’est pour moi me sentir bien.

Aujourd’hui je peux nommer des énergies que j’ai identifiées comme celles étant bienfaisantes pour moi : la sérénité, le calme, la paix intérieure, la bienveillance, la joie, la douceur, le respect de l’unicité de chacun, la reliance intérieure à sa propre lumière, les couleurs, les étincelles, la magie, …

L’exploration de moi-même comporte différentes dimensions, que j’ai été appelée à approfondir au fur et à mesure de mon cheminement.

Ce cheminement est riche de compréhensions et clarifications mentales. Un chemin de libération via la transformation de croyances qui me limitaient et nourrissaient ma souffrance (des injonctions parentales et sociétales, des mécanismes de survie…) vers des nouveaux regards sur la vie, qui nourrissent maintenant ces énergies bienfaisantes pour moi.

Un chemin d’exploration de mon corps également, qui porte en lui les traces de mon vécu, de mes anciennes habitudes de protection : des crispations, des tensions, des douleurs… Un corps que j’ai appris à écouter, ce qui m’a permis d’identifier des guides de bien être précieux : la détente, la respiration, l’ouverture…

J’apprends également à écouter mes émotions, qui ont des précieux messages pour moi à propos de ce que je vis dans l’instant présent. Et au gré des invitations de la vie, je traverse également les accumulations d’anciennes émotions niées, refoulées. Je les libère et je fais ainsi de plus en plus de place à mon bien être, à l’expression de mon âme de façon plus libre, plus authentique, dans ce qui est juste pour moi, ici et maintenant.

Un autre aspect que la vie m’invite à creuser est l’élan, mon étincelle d’envie, ce qui « pousse » à l’intérieur de moi et m’anime, ce qui guide ma volonté.

Je me relie à mon âme à travers ces différentes facettes, ces différentes façons de m’expérimenter moi-même. Par moments en les distinguant de la sorte, et à d’autres moments quelque chose de plus complet et global émerge en moi, qui contient ces quatre dimensions et bien plus. C’est ce que je nomme comme étant ma dimension spirituelle, ce que je développe dans le post « les 5 éléments » (mes 5 dimensions d’expression, d’expérience de vie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page